Transport

Le temps est un facteur important pour conserver la fraicheur des matériaux, mais principalement pour maintenir les coûts au plus bas. Alors, dès que l'information est transmise au Centre de tri à l'effet qu'il y a deux conteneurs de déposés au sol, le répartiteur en transport appointe un transporteur pour livrer en forêt deux conteneurs vides et rapporter les deux conteneurs pleins, le tout sans attente en forêt.

La méthode de transport est relativement simple. Une remorque munie d'un système d'autochargement de conteneur de type « roll off » permet le transbordement de deux conteneurs à la fois ; rempli, chaque conteneur contient environ 15 tonnes métriques vertes de matériaux. Ces conteneurs d'une longueur de 6 mètres sont complètement fermés, sécuritaires et conformes à la règlementation pour le transport sur les routes publiques.

Le transporteur reçoit une commande de transport avec un point GPS pour la livraison de deux conteneurs vides en forêt et un deuxième point GPS avec les numéros de deux conteneurs pleins qu'il doit rapporter au Centre de tri. Une fois l'opération complétée, le cycle recommence.

Ce mode d'opération est un avantage majeur pour les camionneurs en forêt qui sont autonomes pour le transbordement. Les changements de planification ou encore les bris de machine de chargement, qui pouvaient causer des périodes d'attentes importantes et nécessiter un nombre de camions supplémentaires, sont ainsi éliminés. L'autonomie du transporteur et ses performances sont accrues.

Encore une fois, l'utilisation d'une seule machine pour l'ensemble des phases transport et transbordement limite l'émission de GES. La performance de productivité en fonction des émissions de gaz à effet de serre (GES) sera quantifiée selon une méthodologie reconnue (par exemple ISO 14064-1). Cependant, selon les hypothèses initiales, elle apparaît positive.

 

Tous droits réservés ©2008 Gestion Cyclofor inc.
Une conception de RADIUM MULTIMÉDIA