Développement durable

Gestion Cyclofor inc. a pour objectif de développer ses activités dans le respect des principes du développement durable. De ce fait, elle souhaite élargir son cadre de référence au-delà de la simple notion environnementale en incluant aussi les aspects sociaux, économiques et éthiques qui sont liés à sa responsabilité sociétale d'entreprise.

Suite à la récolte forestière, les parterres de coupe sont évidemment jonchés de résidus forestiers. La récupération de la matière ligneuse résiduelle avec la machinerie de Cyclofor permet de ramasser les résidus au bord des chemins ou dans les sentiers de la machinerie forestière (multifonctionnelle). En fait, le RC03 de Cyclofor crée dans certains cas un léger scarifiage, reconnu comme bénéfique pour la régénération.

Techniquement, la faisabilité opérationnelle de l'approche Cyclofor est maintenant démontrée. Le développement de Cyclofor a fait appel à l'ingéniosité et aux ressources locales pour développer une expertise applicable globalement. Le potentiel de développement local, dans une région forestière comme la nôtre est donc important et…exportable !

Travaillant de pair avec les entreprises forestières, l'approche Cyclofor respecte entièrement le Règlement sur les normes d'intervention dans les forêts du domaine de l'État (RNI), en ce sens, qu'elle ne génère pas de perturbation supplémentaire sur la régénération préétablie et les sols que l'on vise à protéger avec la modalité de la coupe avec protection de la régénération et des sols (CPRS). Notre objectif est maintenant de répondre aux interrogations sociales, éthiques et environnementales de notre approche afin que toutes les parties pouvant être intéressées et touchées par notre développement soient à même de les commenter et/ou de nous aider à les optimiser.

Sur le terrain comme tel, Cyclofor vise évidemment à maximiser la récupération des débris de parterre de coupe, mais on ne croit pas pour autant qu'il faille récupérer 100 % des résidus disponibles. En effet, la science indique que la biodiversité et la fertilité des sols en seraient potentiellement affectées. Comme nous recherchons l'équilibre entre les superficies optimums de remise en production et le niveau acceptable de résidus laissés au sol afin de conserver la biodiversité et la fertilité, les recherches se poursuivent afin de déterminer le juste niveau de prélèvement. Présentement, un système de parcelles-échantillons (de veille) est mis en place au fur et à mesure de l'avancement des travaux.Le protocole de suivi a été monté par les chercheurs réputés de Ressources Naturelles Canada, la Chaire Écoconseil de l'Université de Chicoutimi, la Forêt d'Enseignement du Lac Duparquet qui nous accompagnent dans ces travaux.

 

Tous droits réservés ©2008 Gestion Cyclofor inc.
Une conception de RADIUM MULTIMÉDIA